• warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /var/www/ecie/includes/unicode.inc on line 349.
  • warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /var/www/ecie/includes/unicode.inc on line 349.
  • warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /var/www/ecie/includes/unicode.inc on line 349.

La RT 2012

p { margin-bottom: 0.21cm; }h1 { margin-bottom: 0.21cm; }h1.western { font-family: "Arial",sans-serif; font-size: 20pt; }h1.cjk { font-family: "DejaVu Sans"; }h1.ctl { font-family: "Tahoma"; }h2 { margin-bottom: 0.21cm; }h2.western { font-family: "Arial",sans-serif; font-style: italic; }
Vers la Réglementation Thermique RT 2012 !
La RT 2010 est devenue la RT 2012 afin d'être en concordance avec les textes d'application de la dite anciennement RT 2010
Les dates clés de la RT 2012.
Sous réserve des dates d'applications de certains décrets et de leur connaissance.
Lien vers le site :  " Plan-batiment du gouvernement " du grenelle de l'environnement.
p { margin-bottom: 0.21cm; }a:link { }
p { margin-bottom: 0.21cm; }

  • 28 octobre 2011, applications aux bâtiments ( permis de construire déposé à compter du .. ) :
    • Bureaux, enseignements.
    • Logements collectifs neufs en Zones ANRU
    • Bâtiments accueil de la petite enfance.
  • Courant année 2012 ,
    • Autres bâtiments tertiaires, suivant la parution des textes en vigueur.

 

  • 01 Janvier 2013, applications aux bâtiments ( permis de construire déposé à compter du .. ) :
    • Logements collectifs neufs, hors logements en zone ANRU.
    • Les bâtiments à usage d'habitation.

 
p { margin-bottom: 0.21cm; }h2 { margin-bottom: 0.21cm; }h2.western { font-family: "Arial",sans-serif; font-style: italic; }h3 { margin-bottom: 0.21cm; color: rgb(255, 102, 51); }h3.western { font-family: "Liberation Sans"; }h1 { margin-bottom: 0.21cm; }h1.western { font-family: "Arial",sans-serif; font-size: 20pt; }h1.cjk { font-family: "DejaVu Sans"; }h1.ctl { font-family: "Tahoma"; }a:link { }
Les grands principes de la RT 2012.

  • Les exigences au niveau du bâti :
    • L'efficacité énergétique, mais c'est aussi le confort d'hiver.
      • Conception bioclimatique.
        • Efficacité minimale du bâti qui sera défini par le coefficient “Bbiomax” C'est de cette conception bioclimatique que dépendra ce coefficient “Bbiomax”
      • Limitation du refroidissement et de l'éclairage artificiel.

 

  • Les exigences au niveau du confort d'été.
    • En quelque sorte, c'est une conception des bâtiments qui ne fera pas souffrir les occupants en été dû aux surchauffes, tout en éliminant les climatisations.
      • Cette exigence dépendra du coefficient “ Tic”

 

  • Les exigences de Performances Énergétiques, en valeur absolue :
    • Cette exigence de consommation maximale dépendra du coefficient “CEPmax”
    • niveau moyen très performant exigé, à 50 kWhEP/m²/an
    • Limitation des besoins de part la conception du bâti :
      • Les usages énergétiques :
        • Chauffage, climatisation, production d'eau chaude sanitaire, éclairage, consommation des usages auxiliaires....

 

  • Les exigences de MOYENS :
    • Le recours aux énergies renouvelables, dans les maisons individuelles.
    • L'obligation de traitement de la perméabilité à l'air, avec le test de la porte soufflante.
    • Traitement des ponts thermiques.
    • Surface minimale de baies vitrées (1/6 de la surface des murs)
    • Mesure ou estimation des consommations d’énergie par usage.
    • Prise en compte de la production locale d’électricité en habitation (Cepmax + 12 kWhEP/m²/an).

 
La mise en œuvre de la RT 2012.
Au niveau de la conception.
La mise en œuvre de cette réglementation, va permettre d'accentuer la collaboration au sein des équipes de maîtrise d'oeuvre.
Pour ce qui concerne ECIE, nous avons pour méthode de travail, une collaboration active entre les partenaires de l'acte de construire :

  • Maître d'ouvrage.
  • Architecte et Maître d'œuvre.
  • Entreprises.

 

  • ECIE étant la charnière pensante et collaborative dans les actions de construction. Nous sommes les “dialoguistes” entre les partenaires. Nous nous situons comme ÉNERGÉTICIEN, ce qui nous fait intervenir tout au long du processus de réflexion et de conception.

Au niveau du respect de la RT 2012.

  • Au moment du dépôt du permis de construire, le Maître d'ouvrage devra attester de la réalisation de l'étude de faisabilité en approvisionnement en énergies et de la prise en compte de la réglementation thermique. (décret du 18/05/11)
  • A l'achèvement des travaux, le maître d'ouvrage devra attester que le maître d'œuvre a bien pris en compte la réglementation thermique. L'attestation sera réalisée par un contrôleur technique, un diagnostiqueur, un organisme certificateur ou un architecte. (décret du 18/05/11)

 
La vérification des résultats.

  • Afin de vous permettre d'être certains que les résultats seront au rendez-vous, nous faisons d'abord appel aux hommes et femmes techniciens et ingénieurs. C'est ensuite qu'interviennent les outils logiciels et techniques. Matériels performants adaptés, respectant les textes et les réglementations.
  • Nous utilisons des matériels de conception tel que PHPP, ou de vérification comme les logiciels de vérification de le réglementation PERRENOUD, ou encore de simulation thermique dynamique comme PLÉIADES + COMFIE.
  • Nous avons également à disposition, les matériels de vérification de l'étanchéité à l'air « porte soufflante » ou de vérification de type thermographie « caméra performante »

 
L'avenir : le BEPAS et le BEPOS
La RT 2012 n'est qu'une étape, une réglementation déjà très en retard par rapport à la RT 2010 qui est donc devenue caduque. Il aura fallu 7 années à la RT 2005 actuellement en vigueur au moins partiellement, pour pouvoir évoluer et tendre vers des constructions plus respectueuses de notre environnement.
Nous allons devoir tendre vers les bâtiments dits passifs « BEPAS » et les bâtiments à énergie positives dits « BEPOS » C'est déjà le cas pour un certain nombre de constructions et d'ouvrages en cours de réalisation.